Retour vers le nord, Tiznit, Agadir.


C’est le jour du départ vers le nord. J’ai l’intention de suivre la côte (et la fraîcheur bienfaisante…).
Peu après le départ, je prends un vieux monsieur en stop. Il a longtemps vécu en région parisienne et parle très bien le français, sauf qu’il est un peu dur d’oreille et qu’il faut lui parler dans la bonne. Il va à Tiznit, à 40km de là.
Donc, première halte: Tiznit.
Je compte faire le plein ici et expédier la fin de mon billet sur Mirleft. Il y a une gentille fille qui tient un Cyber bien connecté et ouvrant tôt le matin.
Tiznit est juste en train de prendre vie à notre arrivée. Je me gare sur la place El Mechouar, prends congé de mon pépère et profite de laisser ma voiture aux soins du gardien de parking/laveur de voiture (elle est encore couverte de la moitié du désert de Merzouga) et je m’enfonce dans le dédale de la médina. Tout est pimpant ce matin, la brume vient de se lever et il fait à peine chaud. Je profite pour faire le tour du marché du matin qui vient d’ouvrir tout juste.
Ma petite cybernétique est ouverte et j’ai vite fait mes ajouts/corrections du billet d’hier. Ça y est et je rejoins ma voiture étincelante-il est à peine 11h. Dans une heure je serai à Agadir.
Agadir.
J’entre dans Agadir par une nouvelle route qui part de Aït-Melloun décrivant une grande boucle et évite la traversée de cette bourgade ainsi celle d’Inezgane. Du coup je loupe l’arrêt prévu à Marjane, l’Auchan marocain et entre dans la ville par le côté port, au nord.
Maintenant commence la recherche de l’hôtel que j’ai prévu, le Bahia. Je dois quitter la voiture à un moment et continuer à pied. Le quartier du nouveau Talborjt est plutôt piétonnier. Je cueille un bon renseignement parmi les directions que l’on me donne: l’hôtel est à côté du cinéma « Sahara ». En désespoir de cause, je m’adresse à un policier qui me confirme que j’ai déjà le nez dessus! Hourra!!
Ma chambre est impec pour le prix de 200 DH, vite une douche froide et un restaurant (Ibtissam) en face du cinéma si longtemps cherché: super!!!
Longue sieste.
Le reste de l’après-midi est consacré à l’achat d’huile d’Argan et de miel de thym; tout se trouve sur le marché du nouveau Talborjt.

Agadir est une ville récente, ce n’est pas la peine de vous faire des photos…

Publicités